• Suivez nous sur les réseaux Sociaux :

Il y a 25 ans, Laurent et Gaïd Lebourdais ont créé la bijouterie Lebourdais. C’est en 2000 qu’ils se sont installés rue Saint François dans une maison emplie d’histoire, un véritable petit écrin qui recèle de véritables trésors. Gaïd a un parcours professionnel assez atypique.  » Au départ, je me destinais à une profession sportive mais j’ai toujours été attirée par l’art. Du coup, j’ai passé avec brio le concours de l’Institut de bijouterie-joaillerie situé rue du Louvre à Paris. J’ai su quinze jours avant que j’étais prise dans l’école. Je suis partie à Paris pour une belle aventure ». Gaïd a effectué des stages chez les bijoutiers les plus renommés dans le monde, tel que Boucheron. Elle a ensuite fait ses preuves dans des ateliers de haute joaillerie à Paris pendant dix ans.  » A cette époque, la joaillerie était manuelle. Mes professeurs, mes mentors m’ont transmis leur savoir-faire. C’est cela aussi le métier d’art ». Originaire de Rennes, Gaïd a voulu revenir en Bretagne et a démarré à Quimper, dans un petit atelier situé derrière la cathédrale.  » C’était petit mais je voulais rester sur la qualité du travail quelle que soit la valeur de la pièce. La joaillerie est un métier extraordinaire qui touche un petit cercle d’initiés, de passionnés ». Gemmologues tous les deux, Laurent et Gaïd possèdent un large choix de gemmes à monter, qu’ils ont sélectionnés avec soin. Quand on pénètre dans la bijouterie, on s’aperçoit qu’il y a deux activités, d’un côté les créations de Gaïd et de l’autre des bijoux anciens ( antérieurs à 1960 ), que des gens apportent à la bijouterie.
 » La quasi-totalité des bijoux exposés sont nos propres créations fabriquées dans nos ateliers. Je travaille avec Ludovic et Laurent est en boutique avec Isabelle pour l’accueil des clients. Il faut savoir que nous travaillons à l’œil au dixième de millimètre et jusqu’au centième à la loupe. Quand j’ai une idée, je dessine une esquisse, un croquis que j’améliore au fur et à mesure. J’aime beaucoup combiner l’ancien et le contemporain. Les clients peuvent aussi venir avec un bijou, une pierre, me demandant de créer une monture ou de la transformer. Je les conseille et leur propose diverses créations qui mettent en exergue le coté esthétique. Par exemple, j’ai créé une bague dentelle qui met en valeur la main de la cliente ». Les créations de Gaïd sont à son image, élégantes et raffinées.
On peut aussi se laisser séduire par les bijoux anciens déposés par les gens.  » Ce sont tous des bijoux véritables, et non des copies. Les bijoux anciens sont ceux qui sont antérieurs à 1960″. Un coup de cœur pour un superbe camée datant de 1700 et pour les perles de Murano, de véritables merveilles.

Pratique : la bijouterie Lebourdais, située 1, rue Saint François à Quimper, est ouverte du mardi au samedi de 10 h à 13 h et de 14 h à 18 h 30. 02.98.95.27.43.

Site Web :
http://www.bijouterie-lebourdais.com/

About The Author

Close